samedi 5 août 2017

"Netanyahou m'a personnellement confirmé que ça marche". Le président Trump cite le président israélien Benjamin Netanyahou pour défendre son idée de mur auprès du président mexicain.



Trump used Netanyahu to sell Mexican president on border wall

In leaked transcript of White House call, Trump lauds Israel’s wall

Trump cited Netanyahu in wall conversation with Mexican president

Trump to Mexican president: Netanyahu told me the wall works

LEAKED: Trump BEGGED Mexican President To Stop Talking About The Wall


New Graffiti on West Bank Barrier Pokes Fun at Trump's Love of Walls


 



Plus de détails:

Les nouveaux "nationalistes" vont tomber en amour avec le projet de Bibi: entourer Israël de hautes clôtures pour protéger la cité et sa haute culture contre les hordes barbares d'animaux sauvages. Comme disait Zemmour, "ça ne me gêne pas". Bibi pourra citer l'exemple de Calais pour se justifier et narguer l'Europe.

Les nouveaux "nationalistes": néo-FN, Finkielkraut, Zemmour, Taguieff et... Murdoch! Guillaume Weill-Raynal avait sonné l'alarme dès 2005. Ils sont la preuve que si le sionisme a longtemps préféré la gauche libérale antiraciste, elle préfère aujourd'hui la droite ostensiblement "nationaliste"! C'est l'essence même de la révolution néoconservatrice. Fox News, le 11 septembre et la mouvance anti-islam: cooptation, canalisation et récupération du nationalisme par le sionisme international sous couvert de lutte nationaliste contre des armées d'envahisseurs et infiltrateurs musulmans.

La "dissidence" à la Maison-Blanche ? (Retour au bercail?) L'antisémitisme du faux fasciste Trump: un leurre au service d'Israël et des intérêts Rothschild qui l'ont sorti de sa banqueroute (comme pour Churchill)

Alex Jones et Infowars: leur combat contre la Palestine, aux côtés de la prétendue "seule démocratie au Moyen-Orient"

En Israël, la pègre juive dite "russe" favorise le sionisme le plus extrémiste, représenté par Avigdor Li(e)berman, leader du daech judaïque ("Jewish ISIL")

Jared Kushner rejoint la liste des juifs intimement liés aux grands scandales présidentiels américains contemporains
 

RAPPEL: Vendeurs de guerre | Un laboratoire de guerre à ciel ouvert (v.f. de "The Lab", Yotam Feldman, 2013), film documentaire sur l'industrie militaire israélienne, révèle entre autre l'hypocrisie de l'Occident qui s'en prend de plus en plus vertement à Israël pour ses violations incessantes des droits de l'homme, mais continue à acheter les armes israéliennes garanties "testées sur les Palestiniens".

Vote du Conseil de sécurité de l'Onu sur l'illégalité de la colonisation israélienne: Trump et Israël condamnent Obama comme étant un désastre pour Israël. Obama n'a pas apposé son veto, réitérant que la politique officielle du gouvernement américain est de condamner la colonisation illégale israélienne. Israël se trouve de plus en plus irrésistiblement exposé à des poursuites devant la cour internationale de justice de La Haye.

Un peu de pub bien méritée pour l'intellectuel intègre Pascal Boniface, antidote aux "cerveaux malades" de la "dissidence"

"The Lobby" (2016), le nouveau reportage d'Al Jazeera sur le lobbying pro-israélien suscite de vives réactions: Jeremy Corbyn demande une enquête publique pour faire la lumière sur la question, pendant que des organisations juives pro-israéliennes préparent leur vengeance

Israël intensifie sa guerre contre le mouvement de boycott (BDS), assurant ainsi la victoire à long terme de ce dernier

Rapport censuré et démission au Conseil des droits l'homme de l'Onu : preuve qu'Israël réussit à grand-peine à garder l'Onu sous son contrôle

Israël accuse l'UNESCO de négationnisme, plus précisément de "fausse histoire", pour avoir reconnu que d'autres religions que le judaïsme sont également reliées à Jérusalem

L'administration Obama antijuive? Israël dénonce les propos de l'ambassadeur des États-Unis en Israël, Dan Shapiro, qui s'inquiète du "deux poids deux mesures" systématique d'Israël dans son traitement des droits des juifs et des non-juifs dans les territoires occupés. (En référence aux récentes violences de colons juifs envers des Palestiniens.) Le département d'État renchérit en décidant que l'étiquetage obligatoire des produits des colonies illégales est acceptable et n'est pas synonyme de boycott.

RAPPEL: Le film-documentaire à voir "Route 181: Fragments d'un voyage en Palestine-Israël" (Eyal Sivan & Michel Khleifi, 2003), qualifié d' "appel au meurtre des juifs" par Alain Finkielkraut, avait suscité une levée de bouclier dans le camp sioniste d'une ampleur et d'une violence sans comparaison avec la controverse récente entourant la diffusion sur M6 du reportage "Jérusalem: quand la ville sainte se déchire"

L'Europe et surtout la Suède antijuives? L'Union européenne condamne les colonies illégales israéliennes, permet l'étiquetage obligatoire de leurs produits. Tout est en place pour le faux Armageddon prophétisé par le sionisme chrétien, prédisant l'avènement d'une Europe antijuive faisant la guerre à Israël.

Les médias européens antijuifs? Un reportage d'Arte lève le voile sur le combat politique et terroriste du messianisme juif extrémiste

La télé publique américaine antijuive? Dans la tête de Bibi Netanyahou le psychopathe : un nouveau documentaire de PBS décrit son obsession de l'éternel retour de la Shoah et de la menace nazie, et explique comment il a réussi à rendre la paix impossible et à s'aliéner la quasi totalité de la planète, incluant même son plus grand allié officiel, les États-Unis.

Bibi l'a dit et ceux qui voient des complots partout sont d'accords: c'est toujours la faute des nazis! Pour les complotistes Israël est nazi, pour Bibi c'est la Palestine qui est nazie. Pour les complotistes Hitler a créé Israël grâce à la Shoah, pour Bibi la Palestine veut envoyer Israël aux fours dans une seconde Shoah...

Pourquoi vous ne verrez jamais Goldnadel, Finkielkraut et Elisabeth Lévy s'offusquer des propos de Zemmour... même lorsque celui-ci flirte avec le révisionnisme.

Médias juifs antijuifs? Netanyahou rappelle au Mossad qu'Israël est voué à devenir une superpuissance mondiale, révélant que le sionisme est un projet mondialiste et pas que nationaliste. Le PM Yitzhak Rabin, assassiné par un extrémiste juif de la mouvance kahaniste, qualifiait de "cancer" la colonisation illégale israélienne et mettait en garde contre l' "Apartheid". Tout cela est admis dans les médias juifs israéliens.

Qui était tout près du métro de Londres au matin des attentats du 7 juillet 2005?

The Bell Curve (1994): bestseller du suprématisme juif

Dans la série des terroristes juifs dont vous n'avez jamais entendu parler: un terroriste juif, fervent supporteur de la campagne de Ted Cruz à la présidence US, ne suscite aucune controverse en félicitant les extrémistes juifs responsables de l'incendie qui tua un bébé palestinien. Comme ce fut le cas pour l'assassin d'Yitzhak Rabin ou pour le meurtrier de masse Baruch Goldstein, les proches d'un des individus inculpés pour le meurtre du bébé palestinien clament son innocence et en font même un martyr héroïque...

Héritage colonialiste oblige: malgré le changement de gouvernement le Canada maintient sa position et restera le meilleur ami d'Israël. Chacune des 6 résolutions de l'Onu contre Israël rejetées par le Canada.

La désinformation en marche: Pourquoi il faut rompre avec l'anticommunisme dépassé. (Aurait-on oublié que le concept de "nouvel ordre mondial" célèbre expressément la fin du communisme?) Contre le droitisme retardataire des milieux conspirationnistes.

Pendant que Corbyn le socialiste pro-palestinien nouvellement élu à la tête du Parti Travailliste anglais se fait trucider dans les grands médias anti-antisémites néolibéraux bien-pensants, de plus en plus de dissidents nationalistes américains (même les antijuifs) tombent dans le piège de la nouvelle droite sioniste et deviennent leurs idiots utiles les plus efficaces: le pitre John Friend endosse Donald Trump et Ann Coulter, deux chèvres de Judas qui mènent le peuple américain à l'abattoir en s'attaquant en apparence à la rectitude politique antiraciste, alors qu'ils servent en fait à rendre respectable le racisme israélien. Car Israël a depuis longtemps rejoint le camp de l'ultra-droite de Jabotinski et Kahane...

Rappel: quand Lee Whitnum faisait trembler le lobby juif en traitant des membres du Congrès de "prostituées pour l'AIPAC" (lobby juif israélo-américain)

Les médias juifs doivent des excuses à la France: le journaliste qui nous a fait le coup du "10 heures dans Paris avec une kippa" est un militant sioniste travaillant pour un journal appartenant à Sheldon Adelson, le milliardaire juif magnat des médias en Israël, proche supporteur de la ligne de droite dure nationale-religieuse de Bibi Netanyahou et financier du parti républicain des États-Unis

Avant de parler de boycott anti-Israël, une mise au point s'impose concernant le boycott des non-juifs par Israël

Norman Braman, Paul Singer et Sheldon Adelson, des milliardaires juifs au secours de Marco Rubio, le candidat présidentiel favori des likoudniks-néocons

Ce n'est pas la première fois que l'opération de désinfo d'Alex Jones relaie la propagande des néocons

L'ONU: antijuif et anti-américain? Une nouvelle résolution onusienne contre la militarisation de l'espace rejetée exclusivement par Israël et les États-Unis

Les intérêts Rothschild derrière Donald Trump

La désinformation en marche: Pourquoi il faut rompre avec l'anticommunisme dépassé. (Aurait-on oublié que le concept de "nouvel ordre mondial" célèbre expressément la fin du communisme?) Contre le droitisme retardataire des milieux conspirationnistes.

L'avant-garde juifiste opère-t-elle un virage stratégique? Des néoconservateurs révolutionnaires, plus Français que les Français, suggèrent de délaisser la culpabilisation shoatique en espérant gagner les non-juifs à leur cause anti-Islam et anti-Arabe. Pour récupérer le discours complotiste et nationaliste, faire des nationalistes et des complotistes des alliés, il suffit de leur dire ce qu'ils veulent entendre et de cesser de les considérer comme la menace prioritaire, ainsi sera assurée la victoire sur le complot musulman contre l'Occident, seule véritable menace et source unique du "nouvel antisémitisme". Est-ce le début d'une petite révolution néoconservatrice en France? Guerre de survie juive oblige?

ENCORE UNE FOIS... Pire qu'en 2012, la dépopulation de la Palestine va bon train... Châtiments collectifs contre les Palestiniens: conséquence de la culture de haine en Israël et de sa dissimulation par le puissant lobby pro-israélien international. Israel sera-t-il récompensé du Nobel de la paix? Le parrain Netanyahou "prévient" les Français que les terroristes vont frapper chez eux s'ils continuent à tolérer les manifestations "pro-Hamas"... Jimmy Carter, considéré antijuif pour son livre PALESTINE--PEACE NOT APARTHEID (qui a scandalisé la communauté juive pour avoir omis d'y mentionner la divine Shoah!!), accuse Israël de ne pas reconnaître le Hamas comme un acteur politique légitime.

Pendant que les internationalistes du Congrès juif mondial attaquent les partis d'extrême-droite européens, Israel n'a aucune crainte de s'allier à eux pour combattre ensemble un prétendu péril musulman... La Palestine n'étant qu'une "cause islamiste à peine voilée"!

La tragédie d'Oslo éclaire les liens entre les nationalistes européens et les sionistes

L'antisionisme de gauche plus menaçant que la vieille école antisémite?

Un politicien israélien: "Si on n'avait pas Glenn Beck, il faudrait en inventer un"

Un rabbin sioniste conservateur, Daniel Lapin, au rally de Glenn Beck (Tea Party) Au Rally de Glenn Beck (Tea Party), était invité un rabbin conservateur ultra-sioniste (parce que les valeurs juives orthodoxes seraient proches des valeurs républicaines...) Fait intéressant à noter: l'associé juif "Khazar" autoproclamé de Chris Bollyn, Jerry Myers, avait déjà essayé de promouvoir ce rabbin Lapin auprès du journal hebdomadaire patriote The Spotlight (aujourd'hui American Free Press).

Un sinistre canadien dénonce le complot onusien-médiatique contre Israël

Médias juifs antijuifs? Selon Enderlin (France 2 à Jérusalem), cible favorite des extrémistes juifs, Israël tombe aux mains d'extrémistes juifs religieux alliés à la droite radicale pendant que la gauche plie bagage... Israël veut devenir une superpuissance pour conquérir le monde. Le documentaire de Charles Enderlin "Au nom du Temple", basé sur son livre, maintenant disponible sur youtube

Maîtres du monde, maîtres de l'humour: Netanyahou accuse le New York Times et Haaretz de donner le ton de la campagne anti-Israël à travers le monde

Le sionisme contre l'ONU

Israël rejette en bloc l'ONU comme étant "antisémite"

Le Prof Kevin McDonald et Geert Wilders dans le même lit ; Himmler n'aurait pas toléré